7- Cellules nommées et fonction =MIN()

Imprimer l’énoncé | Conseils | Corrigé

Travail à exécuter :

Faire un 1er tableau contenant les bases de calcul des cotisations selon le modèle ci-contre.

puis un second tableau, toujours sur le même modèle, avec cette fois le calcul des cotisations.

AIDE POUR LES CALCULS

  • La maladie se calcule sur le salaire brut
  • La vieillesse : si le brut est supérieur au plafond la cotisation se calcule sur le plafond (2500 €) et dans le cas contraire la cotisation se calcule sur le brut.
  • Chômage : Les cotisations chômage se calculent sous forme de tranche.
  • Tranche A :  si le brut est supérieur au plafond la cotisation se calcule sur le plafond (2500 €) et dans le cas contraire la cotisation se calcule sur le brut. 
  • Tranche B : Elle n’existe que si le salaire brut est supérieur au plafond (2500 €). La cotisation se calcule alors sur la différence entre le salaire brut et la tranche A (Brut – Tranche A).
  • Attention, la base tranche B ne peut être supérieure à 3 fois le montant du plafond de la sécurité sociale (7500 €).

Plutôt que d’utiliser les références des cellules dans les formules de calcul (=A1+B1 par exemple), il est possible de définir un nom plus explicite pour ces cellules. Cela permet de rendre les formules plus lisibles et plus faciles à construire.

Par exemple, on désire calculer une commission de 3% du chiffre d’affaires pour nos représentants. On construit le tableau suivant :

On va nommer la cellule B2. On va l’appeler “Taux“. Pour cela :

  1. on sélectionne la cellule B2
  2. on utilise le menu “Insertion/ Nom/ Définir
  3. on écrit le mot “Taux”
  4. on valide en cliquant sur OK
  5. La cellule B2 se nomme à présent “Taux” (ce nom est visible dans la zone à gauche de la barre de formule)

En C4 on construit la formule suivante : =B4*Taux

Cette formule peut être facilement recopiée vers le bas (ce qui ne serait pas possible si on avait la formule =B4*B2 car B2 se transformerait en B3 puis B4 lors de la recopie).

La fonction =MIN()

 La fonction =MIN() permet d’extraire d’une série de nombres le plus petit d’entre eux. Chaque argument étant séparé par un point-virgule. Les arguments peuvent être des nombres, des formules de calcul ou des références à des cellules.

Exemples :

=MIN(12;5;16) renvoie, dans la cellule où la formule a été saisie, le nombre 5.

=MIN(14+3;25;16-2) renvoie, dans la cellule où la formule a été saisie, le nombre 14.

En supposant que B2 contienne le nombre 17 :

=MIN(B2;19) renvoie, dans la cellule où la formule a été saisie, le nombre 17.

Etc.

A noter que le nombre d’arguments est illimité. Le contraire de la fonction =MIN() est la fonction =MAX() qui renvoie le nombre le plus grand.

NB : les formules sont écrites sur la première ligne de chaque tableau (lignes 6 et 17) et recopiées ensuite sur les lignes suivantes à l’aide de la poignée de recopie ou du menu “Édition/ remplissage/ en bas”.

 

Résultat :